Bienvenue chez CENTURY 21 La Demeure, Agence immobilière SANNOIS 95110

03/05/2013 - La construction neuve continue à régresser au premier trimestre - S

Publiée le 11/05/2013

73.929 logements neufs mis en chantier au 1er trimestre 2013 et 10.000 créations sur bâtiments existants, contre 84.158 et 11.481 respectivement au 4ème trimestre 2012 : la construction neuve continue sa descente aux enfers. Sur 12 mois, ce seront 294.956 appartements et maisons individuelles dont la construction aura été commencée - pour la première fois la barre des 300.000 aura été franchie - et 40.966 auront été créés sur bâtiments existants, contre 304.234 et 42.229 sur la période de 12 mis précédente. Ces chiffres montrent que l'on continue de s'éloigner de l'objectif des 500.000 logements nouveaux par an recherché par le gouvernement, et pour lequel il s'apprête à nouveau à légiférer en urgence, au besoin par voie d'ordonnances...

Dans ce tableau, la mise en chantier de maisons individuelles résiste un peu mieux, passant à 118.067 unités au cours des 12 derniers mois contre 123.146 à la même période un an avant (-15,5%), tandis que le collectif et les constructions groupées baissent en moyenne de 19% (154.125 et 44.026 unités contre 156.587 et 45.492).

Est-ce un point bas, à partir duquel il ne sera possible que de remonter ? Le spécialiste des marchés immobiliers résidentiels, le professeur Michel Mouillart, le pense dans un entretien avec Le Moniteur. En cause selon lui : la nouvelle mouture du prêt à taux zéro (PTZ+) consommé essentiellement par les primo-accédants, et qui s'avère moins favorable pour les ménages modestes les plus concernés et qui achètent en général hors agglomération. De même, le dispositif d'incitation à l'investissement locatif qui s'est substitué début 2013 au "Scellier", le "Duflot", semble selon lui n'avoir toujours pas convaincu. mais il fait aussi remarquer que la baisse ralentit : elle était plus forte dans les chiffres publiés le mois dernier (-22% entre décembre et février). La situation des permis de construire confirme cette tendance : le nombre des permis de construire accordés au 1er trimestre 2013 repart à la hausse avec 129.499 unités contre 115.870 au 4ème trimestre 2012. La reprise est particulièrement forte dans la maison individuelle (51.111 unités contre 36.687) et dans l'individuel groupé (21.716 unités contre 16.945) alors que le nombre de permis a continué de baisser dans le collectif (51.114 unités contre 54.496)...

"Il faut être prudent", insiste cependant Michel Mouillart dans ce même entretien, estimant que la hausse du trimestre n'illustre pas réellement un regain d'activité mais est surtout imputable à des renouvellements de demandes de permis de construire dont certaines n'étaient plus conformes en raison notamment de nouvelles normes thermiques. "Sur 12 mois, on est plus dans la tendance", ajoute-t-il.

Les spécialistes s'accordent à dire que 2013 ne devrait pas voir d'amélioration marquante dans le secteur mais plutôt s'inscrire, comme l'indique Michel Mouillart, comme "une année de stabilisation". L'effet des mesures législatives et gouvernementales de 2012 et 2013 devrait commencer à se faire sentir à partir de 2014, en tous cas si la crise économique ne s'aggrave pas outre mesure...