Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 La Demeure, Agence immobilière SANNOIS 95110

S'endetter sur une longue durée

Publiée le 24/12/2011

S’endetter sur une longue durée

Par Pierre Gelin, Agent Immobilier, Pontarlier, Franche Comté.

Face à des prix de la pierre élevés, la seule parade pour acheter consiste à s’endetter sur 30 ans. Atouts et inconvénients de cette formule réservée aux jeunes.

 

Proposés par les banques spécialisées, ces crédits immobiliers sur une très longue période sont intéressants pour les locataires « jeunes », soit âgés de moins de 35 ans. C’est parfois la seule solution possible pour accéder à la propriété sans apport personnel. C’est l’occasion d’épargner au lieu de payer un loyer en pure perte. Cette solution permet de commencer à se construire un patrimoine.

 

Définition de la « longue durée »

Le crédit immobilier est par essence remboursable sur une longue durée. Néanmoins, on considère comme une « période longue » un prêt amortissable de 25 ans ou plus. Avec la crise financière et la hausse du coût du refinancement, les banques sont de moins en moins nombreuses à proposer ces durées. Elles les réservent aux jeunes emprunteurs.

 

L’intérêt de la manoeuvre

C’est une façon de commencer à se constituer une épargne forcée, même s’il y a peu de chances d’aller au bout du crédit. En outre, ce prêt de longue durée permet, dans les grandes villes où les valeurs locatives se sont envolées, d’acheter un bien pour quasiment le prix d’un loyer. Reste que ces crédits sont coûteux, car ils n’amortissent que très lentement le capital emprunté.

 

Des taux élevés

Un prêt longue durée permet d’emprunter davantage avec une mensualité supportable pour ses finances. Mais revers de la médaille, le taux d’intérêt pratiqué peut être de 0,5 % à 1 % plus élevé qu’un prêt du même montant remboursable sur 15, 20 ou 25 ans. Le coût total d’un crédit sur 30 ans est de loin la formule la plus coûteuse.

 

Prenons un exemple pour un emprunt de 150.000 € :

* S’il est remboursé sur 15 ans avec un taux de 3,70 %, la mensualité s’élève à 1.497 € pour un coût de crédit de 29.685 €.

* S’il est remboursé sur 20 ans avec un taux de 4 %, la mensualité passe à 909 € avec un coût de 68.153 €.

* S’il est remboursé sur 30 ans avec un taux de 4,60 %, la mensualité s’élève à 769 € avec un coût de 126.826 €. (Source : www.cbanque.com)

Notre actualité